Avant qu’un juge d’instruction ne puisse arrêter une personne mise en examen, il doit interroger le suspect, dans les 48 heures après sa privation de liberté, sur les faits qui sont à la base de l’inculpation et qui peuvent donner lieu à la délivrance d’un mandat d’arrêt, et entendre ses observations. En l’absence d’un tel interrogatoire, le suspect est remis en liberté. Dans un arrêt récent, la Cour de Cassation précise comment doit se dérouler cet interrogatoire.

  • ACTUA
  • NEWSPAPER
  • LAW
  • ACADEMIC

Plus d'info

#PieterTersago #UAntwerpen #Courdecassation #juged'instruction #interrogatoire #droitsdeladéfense
Bêta Que pensez-vous de ce podcast?

Ce podcast est une version bêta. Faites-nous savoir ce que vous en pensez via le bouton 'Donnez votre avis' pour améliorer ensemble ce concept